L’homme sauvage et la fête 3

Après deux premières parties contextuelles (« Premières célébrations » et « Fêtes de l’ours »), nous sommes enfin arrivés au cœur-même de la notion d’homme sauvage et de fête, à travers la riche thématique des « Carnavals de l’homme sauvage ».

L’homme sauvage et la fête

L’homme sauvage, durant le Moyen-âge, ne laisse pas indifférents nos semblables, et demeure digne d’une attention soutenue : tantôt moqué, puni, raillé ; tantôt honoré, célébré, fêté. Cette ambivalence dans le traitement de l’homme sauvage, nous allons la questionner le long de trois articles qui feront le point sur les fêtes historiques et contemporaines de l’homme sauvage en France.

Hommage à Dmitri Bayanov

Dmitri Bayanov, qui a consacré la majeure partie de sa vie à l’étude de l’homme sauvage russe, nous a quittés le 28 mai 2020 à l’âge de 88 ans, d’une insuffisance cardiaque. Dès 1964, Boris Prochnev, le plus grand spécialiste sur la question, lui consacrait ces quelques mots fort élogieux…

Retour sur la bête de Belleville

Un retour sur ce curieux « homme-nasique » nous permettra d’explorer le répertoire fossile pyrénéen et alpin qui comprend en son sein quelques exemplaires intéressants de « singes archaïques », dont la riche lignée hominoïde des Dryopithecinae.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :