L’homme sauvage et la fête

L’homme sauvage, durant le Moyen-âge, ne laisse pas indifférents nos semblables, et demeure digne d’une attention soutenue : tantôt moqué, puni, raillé ; tantôt honoré, célébré, fêté. Cette ambivalence dans le traitement de l’homme sauvage, nous allons la questionner le long de trois articles qui feront le point sur les fêtes historiques et contemporaines de l’homme sauvage en France.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer